Les Sorcières du Campus – Kampüs Cadıları

Le 10 mars 2015, la Caravane Féministe était à Antakya.

Avec leurs grands chapeaux violets et leurs chants féministes, les sorcières du campus (« Kampüs Cadıları » en turc) ne passent pas inapercues dans le cortège de la manif. Nous sommes allées à leur rencontre.IMG_20150310_143652_063

Kampüs Cadıları est une organisation créée par des étudiantes pour permettre aux femmes de s’auto-organiser, visibiliser et lutter contre les violences et le harcèlement des femmes dans les universités. Plusieurs groupes se sont créé ces 3 dernières années à Istanbul, Antakya, Adana, Izmir.

Féministes et anticapitalistes, elles mènent des actions contre les viols, les meurtres de femmes, le contrôle du corps des femmes, le harcèlement de rue… Elles dénoncent le sexisme dans l’éducation et dans le système universitaire et elles essayent de mettre en place des solidarités entre femmes et des espaces où elles peuvent dénoncer ces violences.

Ces sorcières revendiquent le droit à étudier à l’université, à avoir un travail qui leur permette de vivre en étant autonome, elles refusent le diktat du mariage, de la famille et le rôle que la société leur impose.

affiche sorcières du campusEn 3 ans, elles ont réussi à rassembler un grand nombre de jeunes femmes autour de revendications très radicales. Elles participent aux manifestations féministes de manière visible et dynamique, organisent des actions de rue, des sit-in pour le 8 mars, le 25 novembre, la saint-valentin ou même pour halloween !

Pour connaitre leurs actions :

https://www.facebook.com/KampusCadilari/info

https://twitter.com/KampusCadilari

KADER ORTAKAYA, une sorcière assasinéeIMG_20150310_144228_615

Lors de la manifestation à Antakya, elles avaient des affiches de Kader Ortakaya et nous ont parlé de cette jeune femme, membre des sorcières du campus. Kader a été tuée en novembre dernier par l’armée turque alors qu’elle essayait de rejoindre la ville de Kobané pour rejoindre les combattantes.

L’article de l’Humanité sur Kader Ortakaya

Marion Lafon

Lire l’article sur l’une de leur action en avril 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *